A propos de EMMANUEL SOME

  • Date de naissance 16-09-1981
  • Autre adresse email Esome226@yahoo.com
  • Autre numéro de téléphone +22678515353
  • Niveau académique Master
  • Genre Homme
  • Lieu de naissance Dabou (Côte D'Ivoire)
  • Pays de nationalité BF
  • Pays de résidence BF
  • Situation matrimoniale Marié(e)
  • Nombre d’enfants 1
  • Département Opérations
  • Niveau anglais Bilingue
  • Expérience bailleur Autre
  • Nombre d’années d’expérience 13
  • Pays d’expérience internationale TW
  • Pays de formation internationale TW
  • Références académiques
    Pr Edouard OUEDRAOGO Fonction : Enseignant de droit à l’université Ouaga II Téléphone : +226 76 63 11 43 Adresse email : prof_e_ouedraogo@yahoo.fr Dr Nicolas ZEMANE Fonction : Enseignant de droit à l’université Norbert ZONGO Téléphone : +226 78 33 99 43 Adresse email : nikzem1981@gmail.com Dr Keatkhamjorn Meekanon Fonction: Enseignant à Silpakorn University International College (Thaïlande) Téléphone: +66 86 941 0259 Adresse mail: meekanon_k@silpakorn.edu
  • Références professionnelles
    Son excellence M. Gustave DIASSO Fonction : Représentant Résident de l’UEMOA en Côte d’Ivoire Lien professionnel : ex supérieur hiérarchique (2007-2009) Téléphone : +225 49 72 33 00 Adresse email : dgustave2@yahoo.fr Dr Lassina SIMPORE Fonction : Enseignant Chercheur à l’Université Joseph Ki ZERBO Lien professionnel : Ex supérieur hiérarchique (2019-2021) Téléphone : +226 78843663 Adresse email : mkelassane2@yahoo.fr M. Samuel GARANE Fonction : Conseiller Technique du Ministre de la culture, des arts et du tourisme Lien professionnel : ex supérieur hiérarchique (2013-2017) Téléphone : +226 70022002 Adresse email : samuel.garane@yahoo.fr

Formation

  • 2011 - 2013
    Asia University (Taiwan)

    International Master of Business Administration

    Le MBA International est un diplôme orienté vers le management à l’international notamment en ce qui concerne la gestion des entreprises. Ce diplôme est reconnu mondialement et est à l’origine un diplôme américain de second cycle. il donne à son titulaire des aptitudes organisationnelles et de gestion administrative.

  • 2005 - 2006
    Université Ouaga II

    Maitrise es Sciences Juridiques

    La maitrise en droit s'obtient après 4 ans d'études de droit à l'université et permet l'accès aux emplois de juristes avec des aptitudes visant à : - rédiger ou aider à la rédaction des contrats avec les partenaires privés ou publics de l'entreprise; - rédiger et mettre à jour une base de contrats-type et gérer au quotidien les problématiques juridiques liées aux activités administratives ; - assurer une veille juridique permanente en suivant à la fois l’évolution des réglementations nationales, sous régionales et internationales ; - assurer l'interprétation des documents juridiques de toute nature et en faire une analyse et des recommandations; - rédiger notes et recommandations pour les structures opérationnels de l’entreprise de manière à mettre en conformité l’entreprise avec la législation ou à permettre d’anticiper sur les conflits à naitre.

  • 2004 - 2005
    Université Ouaga II

    Licence es Sciences Juridiques

    La licence de droit est un diplôme de l'enseignement supérieur de premier cycle universitaire. Elle est le premier grade permettant d'exercer une activité de conseil juridique. Dans de nombreux pays, est considéré juriste à partir de l'obtention de la licence en droit.

  • 2003 - 2004
    Université Ouaga II

    Diplome d'Etudes Universitaires Générales

    Aptitude à

Expérience

  • 2020 - En cours
    CENAMAFS

    Administrateur au Conseil d'Administration du CENAMAFS (Centre national des manuels et fournitures scolaires)

    RESPONSABILITES PRINCIPALES:  veiller à la régularité et à la moralité de la gestion du CENAMAFS à travers la participation aux réunions du Conseil d’administration ;  contribuer à assurer la responsabilité de l’administration du CENAMAFS ;  participer aux délibérations sur les principales questions relatives au fonctionnement et à la gestion du CENAMAFS ;  fixer les statuts des agents contractuels propres au CENAMAFS ainsi que les émoluments du Directeur Général. REALISATIONS :  le 28 octobre 2020 : participation au Conseil d’administration extraordinaire afin de procéder à la révision du budget du CENAMAFS suite à la régulation budgétaire ;  le 30 mars 2021 : participation au Conseil ordinaire de l’année 2021 pour l’examen et l’adoption du programme d’activités, du projet de rapport 2020, du budget 2021, du projet de passation de marchés, du projet de compte de gestion, du projet de compte administratif etc.  le 28 décembre 2021 : participation au Conseil ordinaire de l’année 2021 pour l’examen et l’adoption du programme d’activités, du projet de rapport 2020, du budget 2021, du projet de passation de marché, du projet de compte de gestion, du projet de compte administratif etc.

  • 2018 - 2018
    COMCEC-OCI / Ministère en charge du tourisme

    Coordonnateur de projet

    Parallèlement à mes tâches quotidiennes, j’ai été coordonnateur d’un projet de renforcement des capacités sur la « résilience du secteur du tourisme face aux crises à travers la communication», impliquant trois pays à savoir le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Niger. j\'étais chargé de coordonner la mise en œuvre globale du projet. RESPONSABILITES PRINCIPALES:  éclairer la partie Burkinabè sur les dispositions du contrat liant la Banque Turc de développement et le Ministère de la culture des arts et du tourisme ;  développer et maintenir une coopération étroite avec les pays partenaires ainsi que l’accomplissement de toutes les tâches administratives liées au projet ;  assurer l’élaboration des rapports d'avancement, les programmes hebdomadaires, les rapports d'activités, le rapport de fin de projet.  vérifier la conformité des documents notamment les factures selon les exigences énoncées dans le contrat et les directives de mise en œuvre du projet. REALISATIONS:  établissement de deux programmes (hebdomadaire et mensuel) des activités à réaliser durant le projet ;  rédaction périodique des différents rapports (Weekly progress report, Monthly progress report, Financial progress report et final report) ;  accomplissement de différentes tâches administratives notamment la rédaction et la transmission d’une vingtaine de lettres officielles d’invitations aux participants des différents pays ainsi que les parties prenantes et l’organisation de rencontres ;  élaboration du budget détaillé de la formation en lien avec les termes du projet et le recrutement de trois formateurs pour la préparation du cahier de participants et l’exécution de la formation ;  vérification et transmission pour approbation par le superviseur du projet du bilan financier et des documents comptables (facture pro-forma et factures définitives) ;  rédaction d’un rapport général et du rapport financier sur l’exécution du projet.

  • 2016 - En cours
    Ministère de la Culture, des arts et du tourisme

    Chargé d’études

    RESPONSABILITES PRINCIPALES:  participer à l’élaboration et à l’étude les projets de textes législatifs et réglementaires du Ministère ;  participer à l’élaboration des normes et standards sur la culture et le tourisme en collaboration avec les Directions techniques compétentes ;  apporter une assistance juridique aux Directions techniques chargées de l’application des textes et du contrôle ;  participer aux travaux du Comité Technique de vérification des avant-projets de loi (COTEVAL) au Secrétariat général du gouvernement et du Conseil des Ministres ;  coordonner la participation du Ministère en charge de la culture, des arts et du tourisme aux rencontres bilatérales et multilatérales en collaboration avec les Directions techniques ;  assurer la gestion administrative et technique du secrétariat général à travers la coordination de l’intervention de 7 structures centrales, 3 structures déconcentrées et de 2 structures rattachées ;  assurer le fonctionnement du secrétariat général à travers l’examen et le traitement des dossiers des directions et structures techniques ;  organiser les importantes rencontres, réunions du Secrétariat général et rédiger les comptes rendus y relatifs ;  assister le Secrétaire général dans l’organisation de conférences, colloques, séminaires, rencontres nationales et internationales ;  participer aux commissions mixtes de coopération et aux rencontres de suivi de la coopération. REALISATIONS:  août-septembre 2021 : Rapporteur principal au sein du Comité Ad ’hoc de réflexion sur la rationalisation (reforme) des Établissements Publics de l’État (EPE) du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme : - collecte et analyse de documents juridiques et de gestion des EPE du ministère ; - établissement d’un diagnostic exhaustif du fonctionnement des EPE en phase avec la politique de bonne gouvernance et de réduction du train de vie de l’Etat ; - identification des principales contraintes liées à la viabilité des EPE et proposition de réforme en vue de la rationalisation (suppression, fusion, rattachement avec des directions centrales) des EPE du Ministère ; - production d’un rapport présentant les actions à entreprendre devant aboutir à la reforme ; - définition d’une feuille de route et une répartition des rôles des acteurs pour la mise en œuvre des actions proposées dans le cadre de la réforme.  juin-août 2021 : membre du groupe de rapportage du Comité technique de réflexion sur les mesures d’accompagnement aux acteurs des sous-secteurs du Transport/Voyageurs et de l’Hôtellerie/Restauration ainsi que des acteurs des filières du tourisme dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 ;  de 2017 à nos jours : organisation des conseils de Cabinet mensuel et la rédaction des comptes rendus y relatifs ;  de 2018 à nos jours : co-organisation du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) et la rédaction des rapports y relatifs ;  du 26 au 27 juillet 2017 : communication sur le tourisme durable et responsable à l’occasion du dialogue politique national pour une transition vers l’économie verte au Burkina Faso, tenue à Ouagadougou.  de 2019 à 2021 : organisation et participation à 3 Cadres sectoriels de dialogue (CSD) et la rédaction des rapports y relatifs.

  • 2013 - 2016
    Ministère de la culture et du tourisme

    Directeur des normes et de la qualité

    RESPONSABILITES PRINCIPALES :  élaborer des projets de textes législatifs et réglementaires en matière de tourisme, diffuser et faire appliquer les textes législatifs et réglementaires sur le tourisme ;  appliquer les normes et standards en matière de tourisme, réglementer et contrôler les activités touristiques ;  analyser et interpréter les textes régissant le secteur du tourisme et donner un avis juridique sur les actes administratifs et dossiers opposant l’administration et les promoteurs ;  mettre en œuvre les protocoles d'accord et de coopération avec les partenaires nationaux et internationaux et rechercher des financements pour les projets et programmes ; REALISATIONS  2014-2016 : relecture des textes législatifs et règlementaire sur le tourisme afin de les adapter à l’évolution du secteur et les reformes juridiques ont concerné : - la Loi n°058-2003/AN du 22 octobre 2003 relative aux établissements de tourisme et à la promotion touristique au Burkina Faso ; - la Loi n°017-2005/AN du 17 mai 2005 portant loi d'orientation du tourisme au Burkina Faso ; - le Décret n°2004-348/PRES/PM/MCAT du 13 août 2004 portant réglementation du classement et de l'exploitation des restaurants de tourisme ; - le Décret n°2004-349/PRES/PM/MCAT du 13 août 2004 portant réglementation de la construction, de la transformation, de l'aménagement, du classement et de l'exploitation des établissements touristiques d'hébergement ; - le Décret n°2004-350 / PRES / PM / MCAT / MFB / MCPEA / MATD du 13 août 2004, portant conditions de délivrance, de validité et de retrait de licences d'agences de voyages et de tourisme ; - le Décret n°2006-072 / PRES / PM / MCAT / MFB / MECV / MATD / MAHRH / SECU du 03 mars 2006, portant classification et réglementation de l'aménagement, de l'exploitation et de la gestion des sites touristique.  de 2013 à 2016 : Membre du Comité technique d’harmonisation des normes en matière de tourisme dans l’espace CEDEAO : - coordination des activités relatives à la normalisation au niveau national ; - participation au développement et à la création des cadres règlementaires qui favorisent la mise en œuvre des nouvelles normes par les Etats-membres ; - participation à la définition des priorités et à l’élaboration des programmes de mise en œuvre de la normalisation ; - présentation des normes, des rapports et des recommandations à la Commission de la CEDEAO à travers le Comité Technique de Gestion pour approbation ; - participation à l’établissement des procédures d’élaboration, d'approbation, de notification et de retrait des normes harmonisées de la CEDEAO y compris l'adoption de ces normes aux niveaux des Etats ; - mise en place de sous-comités et de Groupes de Travail et l’apport d’assistance dans leur fonctionnement.  de 2013 à 2016 : Point Focal du Comité permanent chargé du suivi des réformes des «licences d’affaires» : - établissement de la liste complète de toutes les « licences d’affaires » en vigueur dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie ; - vérification de la pertinence de chaque « licence d’affaires » ainsi que les implications budgétaires des éventuelles réformes y relatives ; - utilisation du Modèle des Coûts Standardisés (MCS) pour estimer les lourdeurs administratives associées à chaque licence ; - proposition des réformes en vue de rationaliser les procédures ; - estimation sur la base du Modèle des Coûts Standardisés (MCS), l’impact des réformes proposées sur les coûts administratifs et financiers ; - rapportage mensuel au Comité Technique à travers le Secrétariat permanent des licences d’affaires, l’état d’avancement des travaux ; - rédaction et transmission au Comité Technique d’un rapport annuel regroupant toutes les recommandations de reformes des licences ; - proposition des projets de textes relatifs aux réformes envisagées ;  2013-2016 : Rapporteur principal de la Commission nationale de classement des Établissements Touristiques d’Hébergement (ETH) et des restaurants de tourisme : - centralisation et examen des demandes de classement conformément à la règlementation et aux normes en vigueur ; - élaboration des fiches de classement suivie de leur validation par la Commission ; - organisation des sessions d’évaluation des ETH et de leur classement ; - production des rapports desdites sessions d’évaluation et élaboration des projets d’arrêtés de classement de près de cents (100) ETH à la signature du ministre.

  • 2009 - 2011
    Ministère de la culture et du tourisme

    Chef de service de de la règlementation et des normes

    RESPONSABILITES PRINCIPALES  contrôler et faire appliquer la règlementation régissant les activités du tourisme ;  contrôler et faire appliquer les normes et standards afin d’assurer la qualité des prestations des entreprises de tourisme ;  instruire et donner un avis juridique sur les dossiers de demande d'autorisation de construire des établissements touristiques d'hébergement, des restaurants de tourisme ainsi que l’ouverture des agences de voyages ;  assurer l’appui conseil des entrepreneurs dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie. REALISATIONS Sous la supervision du Directeur, j’ai assuré l’organisation du service et l'exécution des tâches administratives avec efficacité et rapidité. A cet effet, j’ai traité plusieurs centaines de dossier de demande d’agrément (pour l’ouverture d’agences de voyages, la construction et l’exploitation d’hôtels, l’ouverture des restaurants de tourisme.

  • 2007 - 2009
    Ministère de la culture et du tourisme

    Conseiller juridique

    J'ai assumé la fonction conseiller juridique et assuré avec succès les tâches d'avis juridique sur les dossiers de demande de licence et d'autorisations d'ouverture d'entreprises touristiques, d'appui conseil en pour la création d'entreprises touristiques ; d'application des textes juridiques dans le secteur du tourisme ; de contrôle de conformité des activités touristiques aux normes et standards ; de la formation des acteurs privés et publics sur la règlementation en vigueur.