A propos de Parbignalé Arsène YODA

Formation

  • 2002 - 2004
    Centre d\'Etudes et de Recherche sur le Développement International (CERDI)

    Économiste du développement / de la santé

    Centre d’Études et de Recherches sur le Développement International (CERDI), Université Clermont Auvergne (UCA), CNRS, IRD, Clermont-Ferrand, France Économie du développement / de la santé / Gestion de projets Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées – Master’s Degree

  • 1998 - 2002
    Ecole Nationale d\'Economie Appliquée (ENEA), Dakar, Sénégal

    Ingénieur Statisticien

    École Nationale d’Économie Appliquée (ENEA), actuel ENSAE, Dakar, Sénégal Statistique et Économie / Économétrie et Informatique Appliquée Diplôme d’Ingénieur des Travaux Statistiques

Expérience

  • 2021 - En cours
    École Nationale Supérieure de Statistique et d’Économie Appliquée (ENSEA) / Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB), Abidjan, Côte d’Ivoire

    Enseignant - Formateur

    Master’s Degree Program in Infrastructure Management : Master de formation en Gestion des Infrastructures développé en collaboration avec l’Université Partenaire (École Polytechnique de Montréal et Michigan State University) dans le cadre du Programme 3ES (Engineering, Economics, Environmental & Social) du Compact du Millennium Challenge Account Côte d’Ivoire (MCA Côte d’Ivoire). Effectif de la Première Promotion : 21 Enseignant - Formateur Suite au recrutement de la Première Promotion du Master (des Cadres compétents rigoureusement sélectionnés), et dans le cadre du Cours#7-MGI-103-Planification et contrôle des projets d\'infrastructures, j’ai participé en présentiel et aux côtés des Professeurs BOURGAULT et PELLERIN, de l’Ingénieur YAN (tous via la plateforme Teams), tous de l’Université Polytechnique de Montréal à dispenser les chapitres suivants : - Développement d’une structure de découpage de projet et création du projet avec le logiciel Microsoft Project ; - Théorie de la méthode PERT (Program Evaluation and Review Technique) assortie du chemin critique et application avec le logiciel Microsoft Project : étude de cas avec un Projet sans contraintes de ressources ; - Planification de projet avec contraintes de ressources en utilisant le logiciel Microsoft Project ; Suivi et replanification de projet avec le logiciel Microsoft Project ; Indicateurs d’avancement de Projet : Valeur acquise, Courbes en S et tableaux de bords synthétiques (reporting) ; Et enfin, une sensibilisation des auditeurs/auditrices sur les politiques, directives et normes du MCC à prendre en compte dans l’élaboration des Projets notamment celles relatives à l’évaluation environnementale et sociale, à l’inclusion sociale et genre, à l’hygiène et santé sécurité sur les chantiers de travaux, à l’analyse économique de la rentabilité des projets, au suivi et évaluation, etc.

  • 2019 - En cours
    Millennium Challenge Account Côte d\'Ivoire (MCA Côte d\'Ivoire)

    Consultant Spécialiste en Planification de Projet

    Programme Compact de la Côte d’Ivoire : Accord de Don du Millennium Challenge Corporation (MCC) au Gouvernement Ivoirien signé le 07 novembre 2017, à Washington DC, pour un montant de 524,74 millions de dollars américains, pour le financement de deux (02) Projets : Le Projet Abidjan Transport (ATP) : (i) Infrastructures de transport : améliorer la mobilité, accroître l’intégration des différents modes de transport, renforcer la sécurité routière et le confort des routes à Abidjan (Boulevards VGE + intersections, du Port/Vridi/Petit Bassam, de la Paix et la voie express de Yopougon) & (ii) Gestion et planification des transports : renforcement des capacités des institutions gouvernementales liées au transport, maintien, entretien, réhabilitation et amélioration du réseau routier ; Le Projet Compétences pour l’Employabilité et la Productivité (Skills) : améliorer l’employabilité, améliorer la productivité du secteur privé en améliorant la qualité et la pertinence des compétences de base et techniques. + d’une quarantaine de collaborateurs actuellement (année 2 du Compact). Consultant Spécialiste en Planification de Projet a) Coordonner, administrer, mettre à jour et gérer les plans de travail des projets selon le manuel qualité du MCA-Côte d\'Ivoire et du MCC ; b) Gérer l’ensemble des données du Projet ATP ainsi que le partage de l’information à travers le système de gestion de l’information de construction du Projet (CIMS) ; c) Veiller à assurer et à vérifier continuellement la fiabilité de l’ensemble des données du Projet ATP ainsi que leur mise à jour ; d) Contrôler les coûts de toutes les activités liées au Projet, selon le Manuel Qualité du MCA-Côte d\'Ivoire et le « Integrated Project Management Requirements » du MCC ; e) En étroite coordination et en accord avec les deux directions du Projet ATP, les entités de mise en œuvre et les directions transversales (ESP, Genre, Passation de Marchés, DAF, Suivi-Évaluation) : élaborer et mettre à jour périodiquement, tous les plans de travail détaillés pour la mise en œuvre des projets et le contrôle détaillé des coûts selon les procédures du MCA-Côte d\'Ivoire et du MCC ; f) Vérifier la gestion des interdépendances des projets et travailler avec les directions désignées pour assurer une bonne coordination des activités-jalons interdépendantes ; g) Vérifier et présenter périodiquement les résultats versus les cibles pour dégager les écarts et proposer au Directeur Exécutif du Projet ATP et au Directeur Gestion de Processus et Assurance Qualité, des mesures de mitigation de ces écarts, après consultation avec les Ingénieurs de supervision ; h) Participer au côté des équipes de projet, au suivi global des échéances des livrables, rendre compte et proposer des mesures de mitigation des risques ; i) Élaborer sur la base des plans de travail détaillés des différents projets, un état des décaissements trimestriels ; j) Rédiger des rapports périodiques ; k) Gérer le système de contrôle des quantités et des coûts au niveau des Ingénieurs de supervision conformément au système d’assurance qualité du MCA-Côte d\'Ivoire et à celui des Ingénieurs de supervision ; l) Participer aux réunions techniques des projets et faire le point hebdomadaire sur l’exécution des activités de mise en œuvre des projets ; m) Participer aux activités organisées par les missions du MCC ; n) Participer au suivi du respect des délais des livrables ; o) Participer à la rédaction de rapports trimestriels et annuels des activités du MCA-Côte d\'Ivoire ; p) Développer des mesures de mitigation, prévenir les risques, proposer des solutions et recommander des améliorations si nécessaires ; et enfin q) Exécuter toute autre tâche confiée par les Directeurs dans le cadre de ses attributions. Déploiement en cours du Plan de Travail du Projet ATP format MS-Project sur la plateforme CIMS du Projet ATP sur Primavera P6 Unifier EPPM et configurations des tableaux de bord.

  • 2018 - En cours
    La Primature, Ouagadougou, Burkina Faso

    Conseiller Spécial du Premier Ministre

    Identification des personnes et des biens, programmes et projets de développement : 2ème Compact du Burkina Faso, statistique et économie, planification du développement. + d’une centaine de collaborateurs avec les structures rattachées et de missions. Conseiller Spécial du Premier Ministre - Suivre la politique menée par le Gouvernement et assiste Son Excellence Monsieur le Premier Ministre dans l’analyse des dossiers en Conseil des Ministres ou tous autres dossiers, études et missions confiés. - Représentant SEM le Premier Ministre dans le Comité interministériel chargé de l’analyse du dossier Fonds Commun dont les bénéficiaires relèvent du Ministère en charge de l’économie et des finances, du Ministère en charge du commerce et des industries, etc. - Chargé de suivre en particulier le dossier relatif à la formulation pour approbation du 2ème Programme Compact du Burkina Faso dans le secteur de l’énergie en développement avec le Millennium Challenge Corporation (MCC) et l’Unité de Coordination pour la Formulation du 2nd Compact du Burkina Faso (UCF-BF) : Assister SEM le Premier Ministre à lever tous les goulots d’étranglements persistants dans le « processus de finalisation de l’aide-mémoire » entre le MCC et le Groupe de travail du Burkina Faso ; Participer aux réunions de négociations sur l’aide-mémoire (finaliser la formulation du Second Compact proposé) organisées entre le Groupe de travail du Burkina Faso et le MCC et rendre compte immédiatement à SEM le Premier Ministre ; - Participer aux conférences téléphoniques présidées par le Ministre en charge de l’économie et des finances en sa qualité de Point Focal du Gouvernement, pour débloquer les difficultés subsistantes dans l’optique d’approbation de l’aide-mémoire et rendre compte immédiatement à SEM le Premier Ministre ; - Participer à toutes les réunions et audiences prévues dans le cadre de la visite de la Vice-Présidente Adjointe Principale du MCC et sa délégation en vue de la signature de l’aide-mémoire avec le Gouvernement du Burkina Faso ; - Chargé d’analyser tous autres dossiers relatifs au Ministère de l’Energie : situation de production de la centrale solaire de Zagtouli, construction de centrales photovoltaïques dans le cadre du Projet Yeleen financé par les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) et les intégrer sur le réseau de la SONABEL, réformes de la SONABEL (Département Transport) et de l’Autorité Supérieure du Secteur de l’Électricité (ARSE), politique énergétique, etc.

  • 2015 - 2018
    Office National d\'Identification (ONI)

    Directeur Général

    Identification des citoyens burkinabè par la délivrance de documents sécurisés : Cartes Nationales d’Identité Burkinabè (CNIB), Passeports ordinaires et autres services (Cartes professionnelles, Base de données sécurisée des associations, e-services…). + de 700 Agents directement rattachés à l’Office dont 250 au Siège de Ouagadougou et 50 à l’antenne régionale de Bobo-Dioulasso et le reste réparti sur l’ensemble du territoire national avec un budget annuel moyen de l’Office d’au moins 04 milliards de Francs CFA. Directeur Général Note : À ma prise de service, l’ONI qui est un Établissement Public de l’État (EPE) à caractère administratif, connaissait des difficultés de gestion : environ 256 millions de Francs CFA comme solde du compte à la passation de service le 15/01/2015 avec une dette fournisseurs (secteur privé et État) d’environ 02 milliards de Francs CFA, des dépenses fixes d’au moins 01 milliard de Francs CFA par an et une unité de recette de la CNIB égale à 2 500 Francs CFA (principale valeur de recette de l’Office). En rappel, le budget prévisionnel de l’Office en 2014 était d’environ 1,3 milliards de Francs CFA. Après une année de plein exercice, la dette de l’ONI est entièrement apurée, les comptes sont au vert, l’EPE a été classé au premier rang des EPE lors de l’Assemblée Générale des EPE en 2016 pour l’examen des rapports d’exécutions de 2015. Seuls les critères de réformes de modernisation/innovation et une efficacité gestion ont permis d’obtenir lesdits résultats. À notre départ le 23/10/2018, le solde du compte était à un niveau d’au moins 03 milliards 300 millions de Francs CFA selon le relevé de la veille. Les activités clés menées : - Management global de l’institution, élaboration des outils de pilotage de l’Office avec l’ensemble des directions : « programme d’activités annuel (Planning de travail), budget annuel, plan de passation annuel des marchés », tous des documents intégrés ; - Supervision de la mise en œuvre quotidienne des activités de l’Office, préside toutes les réunions hebdomadaires du Conseil de Direction de l’Office pour l’analyse des indicateurs clés de résultats et examen des principales difficultés relatives à la production des documents sécurisés sur toute l’étendue du territoire national et autres ; - Préparation et organisation de toutes les sessions du Conseil d’Administration de l’Office, en présentant l’état d’avancement des activités de l’Office : les progrès, les difficultés et les risques aux Administrateurs en vue de recueillir leurs orientations pour une meilleure atteinte des résultats ; - Préparation et présentation des rapports annuels d’activités munis des rapports sectoriels de gestion financière, de gestion comptable, de passation des marchés… de l’Office à l’Assemblée Générale des EPE présidée par Son Excellence Monsieur le Premier Ministre ; - Préparation et soumission des rapports thématiques spécifiques en Conseil des Ministres pour décisions ; - Opérationnalisation de nouvelles réformes ou innovations technologiques: informatisation du formulaire de demande de la CNIB à valeur de timbre, informatisation de l’équipe de réception des lots de demandes des CNIB, application d’une procédure qualité de vérification des recettes perçues et versées dans le compte de l’Office avant la production des CNIB y relatives, construction des nouveaux Centres de Collecte de Données (CCD), projet de relecture des statuts et règlement intérieur de l’Office, mise à disposition de moyens roulants à tous les 370 Agents Collecteurs Photographes (ACP) ainsi que les 45 Agents des Centres de Traitement Intermédiaire des Données (CTID), renforcement du parc automobile de l’Office, la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC), le renforcement des capacités par le recyclage et la formation continue, pour ne citer que cela ; - L’innovation majeure par la création de nouvelles recettes pour l’Office à travers l’avènement au Burkina Faso du récépissé sécurisé pour la création des associations ou organisations non gouvernementales ainsi que de la constitution d’une base de données à cet effet, etc. - Chef de Projet suivant l’Arrêté du Ministre d’État, Ministre de la Sécurité portant composition du Comité de sélection pour l’avènement du Passeport à puce électronique (e-Passeport) au Burkina Faso : *Préparation et soumission du rapport en Conseil des Ministres sur l’introduction du Projet de Passeport électronique (e-Passeport) au Burkina Faso pour adoption ; *Élaboration et publication de la manifestation d’intérêt pour la présélection des firmes spécialisées ; *Réception des offres issues de la manifestation d’intérêt des firmes soumissionnaires ; *Travaux de la commission de sélection et des sous commissions techniques pour l’analyse des offres en vue de la présélection des firmes spécialisées ; *Publication des résultats de la présélection ; *Élaboration des termes de référence et transmission aux firmes présélectionnées ; *Réception des offres techniques et financières des firmes présélectionnées ; *Travaux de la commission de sélection et des sous commissions techniques pour l’analyse des offres en vue de la sélection d’une firme attributaire du marché ; *Publication des résultats définitifs ; *Préparation du contrat et soumission du rapport en Conseil des Ministres sur le Projet de contrat pour adoption en vue de l’attribution définitive du marché à la firme spécialisée sélectionnée ; *Signature du contrat avec la firme sélectionnée et le Ministre d’État, Ministre de la Sécurité pour la tutelle technique, et le Ministre de l’Économie, des Finances et du Développement pour la tutelle financière pour un montant total d’environ 08 milliards de Francs CFA pour une quantité de 450 000 e-Passeports tout format confondu sur une durée de 05 ans (2018 – 2023) ; *Élaboration et transmission de l’ordre de service de démarrage des travaux à l’attributaire du marché par le Directeur Général de l’ONI ; *Conception des maquettes des nouveaux e-Passeports du Burkina Faso à Ouagadougou, à Paris et à Amsterdam, à l’usine pour les visas de validation des plaques de tirage et émissions des bons à tirer ; *Prise en compte des préoccupations des organisations de la société civile du secteur de la culture dans la conception graphique du design des nouveaux Passeports à puce électronique (e-Passeports) en vue du choix des images du domaine public avec l’accompagnement technique du Ministère en charge de la Culture ; *Cérémonie de lancement du nouveau Passeport à puce électronique (e-Passeport) du Burkina Faso : présentation et remise des Spécimens des e-Passeports Diplomatique, de Service, Ordinaire et de Réfugié aux autorités du Burkina Faso et aux représentants des Ambassades et Consulats résidents au Burkina Faso ; *Transmission desdits spécimens de e-Passeports du Burkina Faso à toutes les missions diplomatiques et consulaires du Burkina Faso à l’extérieur via le Ministère en charge des affaires étrangères.

  • 2010 - 2014
    Millennium Challenge Account - Burkina Faso (MCA-BF)

    Directeur Associé en charge des Programmes

    Millennium Challenge Account – Burkina Faso (MCA-BF) Programme Compact du Burkina Faso : Programme de Développement (Sécurisation Foncière, Agriculture et Désenclavement routier) financé par le Millennium Challenge Corporation (MCC) d’une enveloppe globale de 480,9 millions de dollars US. + de 110 personnes au niveau de l’Unité de Coordination du Compact du MCA-BF. Directeur Associé en charge des Programmes (Associate Director in charge of Programs) rattaché directement au Coordonnateur National du MCA-BF. Pour rappel, le budget du Compact du Burkina Faso était d’environ 481 millions de dollars US pour les projets de sécurisation foncière (59,9 millions de dollars US), le développement de l’agriculture (141,9 millions de dollars US), le désenclavement (194,1 millions de dollars US), l’éducation (28,9 millions de dollars US) et le reste se partageant entre le suivi-évaluation (48,3 millions de dollars US) et l’administration du programme (7,9 millions de dollars US). L’équipe d’animation directe du MCA-BF était composée de 110 personnes selon leurs qualifications respectives. Développement/Planification et élaboration des outils clés de pilotage du Compact du Burkina Faso avec le logiciel MS-Project, Excel et d’autres applications : - Plans de travail des différents Projets, des Entreprises et des Ingénieurs chargés de l’exécution et du contrôle des travaux. À titre illustratif, on peut citer : planning de construction de 47 complexes de bâtiments communaux, planning de travail pour l’aménagement de 2 240 ha du périmètre hydro-agricole de Dî, planning de construction et de réhabilitation du barrage-vannes de Léry, plannings de construction de 09 marchés agricoles ruraux, plannings de construction des routes : Dédougou-Nouna-Djibasso-Frontière du Mali (145 Km), Sabou-Koudougou-Didyr (84 Km) et Banfora-Sindou (50 Km), plannings de construction de 151 Km de pistes rurales au total, Plannings de réhabilitation de routes bitumées dans le cadre du fonds incitatif pour l’entretien périodique des routes (+ de 300 km), etc. - Élaboration d’une méthodologie de production et de suivi du rendement hebdomadaire de ces Entreprises qualifié : modèle de rendement hebdomadaire des entreprises par poste d’activités. - Formateur principal de l’ensemble des intervenants (équipes Projets du MCA-BF, Project Management Consultant (PMC), Ingénieurs de supervision, Entreprises…) sur tous ces outils pour le suivi de la mise en œuvre des Projets du Compact du Burkina Faso. - D’autres modélisations sous forme de chemin de fer ont été développées sur Excel (selon l’approche du logiciel Primavera) par la suite pour mieux suivre le rendement de production hebdomadaire des entreprises de construction selon les quantitatifs consommés afin de calculer les taux de rendement en utilisant la méthode des tangentes. Suivi et mise en œuvre de ces plannings lors des réunions hebdomadaires de chantiers avec le logiciel MS-Project et la modélisation chemin de fer sur Excel et d’autres outils : - État d’avancement des travaux (mise à jour des durées et dates, reporting des coûts réels, % d’exécution achevée, valeur acquise…), difficultés rencontrées, corrections et ajustements opérés, etc. - En ma qualité de Directeur en charge des programmes, le Coordonnateur National du MCA-BF m’a désigné pour être le porte-parole du Compact lors des réunions hebdomadaires du Conseil de Direction du MCA-BF : préparation et transmission des rapports d’avancements hebdomadaires et mensuels élaborés à partir des plannings détaillés et consolidés des projets à tous les membres dudit Conseil ; restitution synthétique orale selon l’organisation du rapport lors des réunions hebdomadaires du Conseil de Direction du MCA-BF suivi des discussions par Projet : indicateurs d’avancements clés du projet (modélisation par les Courbes en S), la gestion des délais, la gestion de la qualité, la gestion des contingencies (risques et/ou imprévus) et la gestion des changements permettant de suivre les principales recommandations et différents avenants, la gestion et le suivi des non-conformités, élaboration des demandes de décaissement trimestriel (DFP or QDRP) à partir des plannings des projets indiquant les cash flows au fur et à mesure, suivi des indicateurs clés du Compact inscrits dans le plan de suivi et évaluation du Programme, grandes décisions prises, etc. Élaboration et mise en œuvre d’un plan de contrôle qualité (control quality process) pour le Compact du Burkina Faso : control quality pour toutes les demandes de NON OBJECTION du MCC : - Un des principaux acteurs de la création du comité qualité au sein du MCA-BF pour passer en revue les procédures de contrôle qualité ou d’assurance qualité pour la passation des marchés, la négociation et la signature des contrats, la gestion des avenants, la préparation de la demande de décaissement trimestriel, les procédures de gestion des Personnes Affectées par le Projet (PAP) dans le cadre des études d’impacts environnemental et social (EIES) en vue de l’élaboration des plans de gestion environnementale et sociale (PGES), le Plan d’Action Intégré du Genre (PAIG), etc. - Le rôle du comité qualité était principalement de procéder à la mise à jour du manuel qualité du MCA-BF conformément aux directives du MCC afin de réduire les délais de traitement souvent long et d’anticiper sur la qualité de production et de validation des livrables. - À travers le comité qualité, la Direction de la Communication du MCA-BF a été renforcée par l’intervention dudit comité dans toutes les activités de communication interne et externe du MCA-BF. Pour ce faire, des conférences débats ont été organisées avec nombreuses organisations de la société civile à Ouagadougou, à Bobo-Dioulasso, à Dî dans le Mouhoun… pour expliquer les activités du Compact, les stratégies de sa mise en œuvre à travers les directives environnementales et sociales, l’inclusion du genre, etc. Suivi des lettres de missions du Coordonnateur National ainsi que de tous les Directeurs et Chefs de Projet (planification versus réalisation à l’aide de l’Office Project Web Access (OPWA) : - Préparation de la lettre de mission annuelle du Coordonnateur National du MCA-BF pour soumission au Comité d’Orientation et de Suivi (COS) du MCA-BF ; - Suivi régulier de la lettre de mission annuelle du Coordonnateur National du MCA-BF à travers la plateforme OPWA du MCA6BF et présentation de son état d’avancement aux réunions ordinaires du COS ; - Suivi des lettres de missions de tous les Chefs de Projets et Directeurs du MCA-BF car ce sont certains jalons clés de leurs missions qui sont directement répertoriés dans la lettre de mission du Coordonnateur National du MCA-BF ; - Point Focal principal pour l’évaluation de l’ensemble du Personnel à travers les lettres de missions individuelles compilées au niveau du Calendrier global du Compact du MCA-BF à travers la plateforme OPWA du MCA-BF. Pour ce faire, j’ai contribué à élaborer les lettres de missions individuelles de tous les Agents du MCA-BF suite aux journées annuelles de planification organisées sous ma responsabilité principale, dégageant la liste des jalons/activités clés du MCA-BF dont chaque Agent est responsabilisé pour une meilleure exécution du programme annuel des activités. Un suivi rigoureux est effectué ainsi qu’une évaluation finale qui permet d’apprécier la performance de l’Agent. La plateforme OPWA du MCA-BF était l’interface de communication entre les Agents et le Directeur en charge des programmes se rapportant aux jalons individuels dont l’ensemble constitue les jalons globaux du Compact. Reporting et communications institutionnelles : - Préparation de tous documents relatifs à l’état d’exécution du Compact du Burkina Faso (rapport sur la situation d’exécution des Conditions Préalables (CPs), rapports spécifiques d’avancements des Projets, rapport sur le progrès global du Compact…) à présenter lors des Conseils de Cabinet à la Primature sous l’égide de SEM le Premier Ministre, aux différentes sessions du Conseil d’Orientation et de Suivi du MCA-BF (COS), du Conseil National, aux rencontres avec les organisations de la société civile, les émissions télés et radiophoniques, etc. - Rédaction et validation du rapport d’achèvement du Compact du Burkina Faso : 31 juillet 2009 – 31 juillet 2014. Activités de la période de clôture du Compact du Burkina Faso (31 juillet 2024 au 05 décembre 2014) : - Élaboration et suivi du Plan de clôture du Compact du Burkina Faso et rapportage de progrès ; - Préparation et transfert des biens matériels aux entités de mise en œuvre du Compact directement impliqués dans les activités du Compact pour les actions de pérennisation ; - Organisation des cérémonies de clôture du Compact impliquant les autorités du Burkina Faso et les premiers responsables du MCC Washington.

  • 2010 - 2010
    AECOM – DID, Montréal, Canada, Bureau de Ouagadougou, Burkina Faso

    Expert en Suivi-Évaluation du Projet AD-10: Projet de Développement de l’Agriculture du MCA-BF

    AECOM – DID, Montréal, Canada, Bureau de Ouagadougou, Burkina Faso Assistance technique pour la diversification de l’agriculture et l’accès au crédit rural du Projet AD-10 (Projet de Développement de l’Agriculture du MCA-BF) Expert Suivi et Évaluation Contribution à l’élaboration et à la validation de la stratégie de mise en œuvre du Projet AD-10 (modélisations et productions statistiques projetées…), élaboration du plan de travail du Projet AD-10 avec le logiciel MS-Project (planification des activités) pour la mise en œuvre des activités de diversification et d’intensification de productions agricoles, développement d’une base de données pour le suivi des activités et des indicateurs du Projet AD-10 : élaboration de la méthodologie, élaboration des outils de collecte, élaboration des fiches ou formulaires pour le contrôle qualité, suivi et élaboration des rapports sectoriels d’avancement des activités du projet.

  • 2009 - En cours
    Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Bureau IST Afrique de l’Ouest, Ouagadougou, Burkina Faso

    Consultant en Data Management

    Data Management HIV Indicators Consultant en Data Management Contribution à l’élaboration du rapport « Progress made in accelerating HIV prevention in 17 countries in Africa », développement des bases de données du VIH/Sida sur les logiciels ACCESS & EPI-INFO, conception des tableaux de bord des « HIV indicators » (tableaux statistiques, graphiques & cartes) et enfin analyse et rédaction des rapports finaux.

  • 2007 - En cours
    Deuxième Programme Sectoriel des Transports (PST-2), Banque Mondiale, Ouagadougou, Burkina Faso

    Consultant-Formateur en planification et suivi-évaluation

    Projets de développement des infrastructures en matière de transport et transit Consultant-Formateur en planification et suivi-évaluation Suivi des indicateurs de financement et d’exécution physique du Deuxième Programme Sectoriel des Transports (PST-2), élaboration d’une série de rapports annuels d’avancement du Deuxième Programme Sectoriel des Transports (PST-2) : rapport annuel 2007/2008, rapport annuel 2009/2010 et rapport annuel 2010/2011, élaboration d’une note additive conceptuelle pour le financement complémentaire pour la construction de routes au Burkina Faso, planification des activités restantes à exécuter en utilisant le logiciel MS-Project des travaux neufs : Pa-Dano-Frontière de la Côte d’Ivoire (231 km), Ouagadougou-Léo-Frontière du Ghana (179 km), Bobo-Dédougou (175 km) et Ouahigouya-Thiou-Frontière du Mali (60 km), formation des points focaux du PST-2 sur le logiciel MS-Project pour le suivi et la mise à jour des programmes d’activités, Co-formateur sur le thème : « Suivi et évaluation de projets » à l’attention des points focaux du Projet Régional de Facilitation des Transports et du Transit routiers en Afrique de l’Ouest (PRFTTAO) – Projet Banque Mondiale : conception et présentation des modules « Planification et Management de projets » et le « Cadre logique de projets », etc.

  • 2003 - 2010
    Agence de Conseils, d’Etudes et de Management (ACEM sarl), Ouagadougou, Burkina Faso

    Consultant-Formateur

    Études – Formations – Appuis conseils (Économie du développement, Statistique, Gestion de programmes et de projets, formations sur le logiciel MS-Project) Consultant-Formateur Développement et mise en œuvre des systèmes de planification et suivi-évaluation de projets, plusieurs missions de collectes de données et de formations sur le logiciel MS-Project : OMS, Ministère en charge de l’agriculture…, étude pour l’élaboration de plusieurs plans communaux de développement, formateur à l’utilisation des bases de données, rédaction des propositions techniques et financières dans le cadre des offres d’études, élaboration des guides de contrôle de qualité pour la gestion des projets, etc.

  • 2003 - 2003
    Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA), Genève, Suisse

    Stagiaire

    Programme des Nations Unies pour lutter contre la pandémie du VIH/SIDA Stagiaire Étude sur « les priorités sanitaires au Burkina Faso et au Mali : Diagnostics, mobilisation des ressources et allocation pour la lutte contre le VIH/SIDA », préparation des documents pour la 13ème Conférence Internationale sur le Sida et les Maladies Sexuellement Transmissibles en Afrique (CISMA) tenue à Naïrobi, Kenya, du 18 au 20 septembre 2003.

  • 2003 - En cours
    Université d’Auvergne Clermont-Ferrand I, France (Faculté de sciences économiques et de gestion ; Institut Universitaire de Technologie) ; Université Aube Nouvelle (ex Institut Supérieur d’Informatique et de Gestion), Institut Africain de Management (IAM), Ouagadougou, Burkina Faso

    Enseignant vacataire – Consultant-Formateur

    Enseignements et formations Enseignant vacataire – Consultant-Formateur Mathématiques, Statistique, Gestion de Projets et Initiation au logiciel MS-Project enseignées à la Faculté de sciences économiques et de gestion et à l’IUT de l’Université d’Auvergne Clermont-Ferrand I, France. Matières enseignées à l’Université Aube Nouvelle (ex Institut Supérieur d’Informatique et de Gestion : ISIG), à l’Institut Africain de Management (IAM), à l’Institut International de Management (IIM), à l’École Supérieure Polytechnique de la Jeunesse (ESUP Jeunesse) : Planification stratégique et planification opérationnelle ; la gestion du cycle de projets ; cycle de projets et méthode d’analyse du cadre logique ; approche intégrée et cadre logique de projets ; cadre logique, gestion financière et comptable de projets ; sources d’idées et de management de projets ; suivi et évaluation de projets ; techniques de planification et de contrôle/suivi de projets : techniques d’ordonnancement (la méthode des potentiels métra, la méthode du chemin critique…) ; méthodologie d’élaboration des termes de référence ; cahier de charges d’une mission d’évaluation de projets/programmes ; variantes de projets ; évaluation du risque financier de projets ; planification de projets avec le logiciel Microsoft-Project ; statistique descriptive, statistique appliquée, outils et méthodes de prévisions, optimisation et programmation linéaire, analyse des données avec le tableur Excel, le logiciel Sphinx, le logiciel SPSS, mathématiques financières, recherche opérationnelle : programme de maximisation et de minimisation linéaire, économétrie et analyse des données, etc.

  • 2002 - 2002
    Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Dakar, Sénégal

    Stagiaire – Assistant de recherche

    Stagiaire – Assistant de recherche Étude sur le thème « Profil hiérarchique des ménages suivant les caractéristiques de l’habitat et de l’équipement : une approche par la stratification sociale », cas des quartiers pauvres et moyens de l’agglomération de Dakar ; Consultant pour l’étude conjointe du FNUAP/UNICEF/IFAN sur le « suivi et évaluation du devenir des adolescentes de 10-14 ans et de 15-20 ans des régions de Dakar et de Thiès » et enfin élaboration du manuel de procédures du système de suivi et évaluation de l’étude conjointe du projet FNUAP/UNICEF/IFAN.

  • 2001 - 2001
    Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD), Ouagadougou, Burkina Faso

    Stagiaire

    Organe central de la production statistique officielle au Burkina Faso Stagiaire Étude sur le thème « Indices du Commerce Extérieur : Méthodologie et Applications » et participation à la collecte de données auprès des entreprises, des banques et des sociétés d’assurances pour l’élaboration de l’Indice de Production Industrielle (IPI).

  • 2000 - 2000
    Société Nationale Burkinabè d’Hydrocarbures (SONABHY), Ouagadougou, Burkina Faso

    Stagiaire

    Société chargée du stockage et de la distribution des produits pétroliers Stagiaire Étude sur le thème « Exploitation et analyse des ventes d’hydrocarbures de 1994 à 1999 », participation à l’élaboration de l’annuaire statistique décennal (1990 – 2000) et à la gestion comptable des données de la SONABHY. Préparation des documents pour l’inauguration des dépôts de Bingo.

  • 1999 - 1999
    Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD), Ouagadougou, Burkina Faso

    Stagiaire

    Organe central de la production statistique officielle au Burkina Faso Stagiaire Étude sur le thème « Évolution des prix au Burkina Faso en 1998 » et participation à la collecte des données pour le calcul de l’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC).