A propos de Rodrigue Marie Galbert BATIONO

  • Date de naissance 13-07-1968
  • Autre numéro de téléphone +226 70 03 36 16
  • Niveau académique Master
  • Genre Homme
  • Lieu de naissance Bobo Dioulasso
  • Pays de nationalité BF
  • Pays de résidence NE
  • Situation matrimoniale Marié(e)
  • Nombre d’enfants 4
  • Département Management
  • Niveau anglais Moyen
  • Expérience bailleur MCA
  • Autre expérience bailleur AFD, UE, Banque Mondiale
  • Nombre d’années d’expérience 20
  • Pays d’expérience internationale NE
  • Pays de formation internationale SN
  • Références académiques
    Institut Diplôme Références 1 Institut Africain de Perfectionnement et de Management (IAPM)-BURKINA FASO; 2012-2013 MASTER II: Gestion des Projets / Programmes de développement Dr. Doti Bruno Sanou, Professeur à Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO-Bobo), Cel:+226 76 60 58 61 2 UNIVERSITÉ /OUAGADOUGOU-BURKINA : 1995-1996 MAÎTRISE EN SOCIOLOGIE Mme Badini Fatoumata, Maitre de conférence / Université de Ouagadougou, Cel: +226 70 28 09 74 3 People CERT and AXELOS_Global Best Practice : 2019 Prince 2 Fondation Certificat in Project Management Farhad Abdollahyan, Head of PMO Compact; farhada@unops.org , +227 80 06 77 32 /+227 98 73 35 01 4 Institut Africain de Développement Économique et Planification (IDEP)/DAKAR ; 2019-2020 Certificat de Compétence en Politique Agricole en Afrique Rue du 18 Juin, BP: 3186, Dakar/ Senegal +221 33 823 10 20; idep@unidep.org
  • Références professionnelles
    1. ZONGO Koudrègma : Chef de Projet Sécurisation Foncière (MCA-BF), Cel : (+226) 75 79 04 11 E-mail : zongokoud@yahoo.fr; 2. SIRI Adama : Responsable de Suivi-Evaluation du PSAE / AFD ; Cel : +226 70 64 41 57 / +226 78 01 12 92, siriadam@yahoo.fr 3. Julien Tougouri : Directeur Suivi-Evaluation / MCA-Niger ; Cél : +227 90444230 /+226 75790474, tougourijulien@hotmail.com 4. ROLFES Léonard : Senior Property Rights Advisor /MCC-USA , Cel: +1 206 498 9725 ; Email: lrolfes@gmail.com 5. DAVIS Chris : Représentant -résident adjoint de MCC/USA-Burkina Faso ; e-mail: chris.s.davis@gmail.com

Formation

Expérience

  • 2018 - En cours
    Millenium Challenge Account (MCA-Niger)

    Responsable Foncier / Manager Foncier

    Mission :  • Mettre en œuvre le volet foncier du MCA-Niger s’appuyant sur les reformes politiques et changements en matière de sécurisation et de gouvernance foncière. • Responsable de la supervision, planification, et mise en œuvre des activités du foncier relatif au (i) Projet irrigation et accès aux marchés et (ii) Projet Résilient au Changement Climatique et veiller à ce que les prestataires établissent et maintiennent des relations efficaces avec tous les intervenants et les parties prenantes des projets du MCA-Niger. • Responsable de l'élaboration du plan de travail et de la gestion du budget d'activités du foncier et de la gestion des activités prévues dans les accords d’entités et contrats avec les firmes et les consultants d’assistance technique Responsabilités Cles  Assurer la conception, la planification, la coordination, la gestion et la mise en œuvre des activités dans le cadre du programme Compact liées à la gouvernance foncière, à la sécurisation des droits fonciers, au renforcement des capacités des structures de gestion foncière et à la planification de l'utilisation des terres.  Accompagner et fédérer les acteurs de la chaîne foncière autour de la relecture des textes, la revue technique du cadre règlementaire, des procédures et outils de sécurisation foncière;  Assurer le Renforcement des Capacités des structures de gestion foncière du niveau National , Régional , Communal et villageois (technique, logistiques et bonnes pratiques)  Organiser les réunions, la communication et le partage de l'information avec les partenaires d'exécution : le Secrétariat Permanent du Code rural, le Ministère de l’Agriculture et le Ministère de l’Intérieur, les collectivités et les structures de gestion foncière ayant signé les accords d’entités afin d'assurer une exécution efficace de l’activité « Foncier » ;  Contribuer à l’élaboration du Plan d’engagement des paries prenantes (PEPP)  Veiller à la mobilisation et à l’implication de l’ensemble des parties prenantes dans la mise en œuvre des activités de sécurisation et de gouvernance foncière;  Contribuer à l’amélioration du cadre règlementaire et des procédures pour une meilleure pratique de sécurisation foncière;  Veiller à l’application des Normes de Performance Environnementale et sociale de la Société Financière Internationale (SFI) en matière de réinstallation involontaire des Personnes Affectées par le Projet (PAPs) dans le cadre des aménagements hydro-agricoles et des aménagements pastoraux ;  Gestion et suivi des accords d’entité et conventions avec les institutions, les services étatiques et les collectivités.  Contribuer à la mise en place des instruments d’enquêtes socio-économiques, à la mise en place d’une base de données (BD) dans le cadre de l’élaboration d’un Plan Action de Réinstallation (PAR) et Veiller à la restauration des moyens de subsistance des PAPs ;  Préparer et examiner les documents relatifs à l'activité « Foncier », notamment les TDR, les documents de conception, les dossiers d'appel d'offres, les évaluations techniques, les plans de travail, les budgets et les rapports techniques et périodiques;  Gestion des contrats complexes de prestation des firmes, de consultants et de prestataires dans divers domaines  Encadrer et développer une équipe pluridisciplinaire acquise aux résultats du compact sur la thématique foncière,  Aider à la prise de décision en matière de passation des marchés pour les prestations de services et autres contrats nécessaires à l’exécution de l'activité « Foncier » et prendre des décisions en ce qui concerne la réception et la revue technique des livrables et l'approbation des factures et des paiements y afférents  Assurer la planification budgétaire et des décaissements relatifs à l’activité « Foncier », en liaison avec le Directeur Financier et le Directeur de la Passation des Marchés.  Identifier les goulots d'étranglement, les risques dans la conduite des activités de sécurisation foncière ;  Concevoir et contribuer à mettre en œuvre des stratégies d'atténuation de ces risques afin de s'assurer que la mise en œuvre du programme répond aux exigences prévues dans le Compact.  Veiller à ce que la mise en œuvre de l'activité « Foncier » respecte les lignes directrices et les exigences pertinentes de MCC, y compris celles liées à l'environnement, au genre et à l'inclusion sociale ;  Assurer la mise en œuvre quotidienne du Plan d’Intégration Genre et Inclusion Sociale (PIGIS) dans le cadre de l’activité « Foncier », en collaboration avec les équipes en charge des dimensions genre et inclusion sociale ; Résultats obtenus: o Formalisation d'un nouveau cadre règlementaire consensuel avec l'ensemble des parties prenantes sur les procédures de gouvernance et de sécurisation foncière des investissements, Dynamisation des structures et acteurs de la chaîne foncière; o Facilitation d’une dynamique de collaboration entre parties prenantes de la chaîne foncière, o Remembrement des parcelles au profit des producteurs, o Etablissement du Titre-mère de sécurisation du périmètre au nom de l’Etat; délivrance de contrat d’occupation au profit des PAPs; o Etat d’indemnisation des PAPs, o Elaboration de plans d’occupation des Sols, mise en place d’une démarche de conciliation et d’accords sociaux, d’entente foncière, d’arrangement foncier et de sécurisation des droits des promoteurs de la petite irrigation. Réseau d’acteurs en interface - o SPNCR/ Ministère de l’agriculture et de l’élevage o ONAHA/ Ministère de l’agriculture et de l’élevage o Communes / Ministère de l’administration territoriale o Consultants et prestataires de services

  • 2016 - 2018
    Projet de Sécurité Alimentaire dans l’Est (PSAE) Agence Française de développement (AFD)

    Expert Foncier National

    Projet de Sécurité Alimentaire dans l’Est (PSAE) : 38 M€ (AFD, Etat et bénéficiaires) Objectifs spécifiques (OS) :  OS1 : Améliorer les conditions de production et de commercialisation des produits de l’agriculture et de l’élevage par la création et la réhabilitation d’infrastructures rurales ;  OS2 : Augmenter la productivité des systèmes de production agro-pastoraux et des filières agricoles et d’élevage ;  OS3 : Contribuer à une gestion durable et sécurisée des ressources naturelles et des terres agricoles, en renforçant l’application de la loi foncière en milieu rural et la planification locale du développement économique. Composantes du Projet :  Composante 1 (C1) : Infrastructures d’appui à la sécurité alimentaire Financement des infrastructures concourant directement à la sécurité alimentaire des populations de la région.  Composante 2 (C2) : Renforcement de la productivité des filières agricoles et d’élevage Actions de mise en valeur des infrastructures financées par la Composante 1 et plus globalement aux actions visant l’amélioration de la productivité agricole et des filières agricoles et d’élevage, et de gestion durable des terres.  Composante 3 (C3) : Planification/gestion durable des territoires et sécurisation foncière Appui aux collectivités territoriales dans la planification, la gestion et le développement durable et sécurisé de leurs territoires, y inclus l’appui aux communes pour la mise en œuvre d’actions expérimentales de sécurisation foncière dans le cadre des possibilités offertes par la loi 034-2009. Stratégie d’intervention : Le Projet repose sur une approche territoriale intégrant les collectivités territoriales et les acteurs locaux du développement agricole (Organisations Professionnelles, associations, etc.) à travers trois niveaux d’actions :  L’appui aux communes dans la planification et la gestion de leur espace rural y inclus la sécurisation foncière de leur territoire à travers l’application de la loi 034/2009/AN portant régime foncier rural;  Le financement et l’appui à la maitrise d’ouvrage d’infrastructures d’appuis à la sécurité alimentaire;  L’accompagnement des producteurs et leurs organisations (OPA/OPE) et association de gestion dans la mise en valeur de ces investissements et l’amélioration de la productivité agricole. Mon rôle dans ce programme :   Recrutement, mise en place et renforcement des capacités et des connaissances techniques des Experts « Foncier » et animateurs Fonciers des antennes  Elaboration d’une stratégie de sécurisation et de gouvernance foncière;  Definition d’une approche de mise en place des structures techniques de gestion foncière;  Elaboration d’un plan de renforcmeent de capapcités techniques, institutionnelles et organisationnelles des strcutures de gestion foncière ( Etat, collectivités, prestataires et bénéficiaires)  Opérationnalisation des acteurs et intervenants dans la gestion du foncier rural (formation, équipements logistiques, conseils techniques, application de bonnes pratiques)  Accompagner et fédérer les acteurs de la chaîne foncière autour de la relecture des textes, la revue technique du cadre règlementaire, des procédures et outils de sécurisation foncière  Coordonner la production et la diffusion des textes règlementaires , des outils de planification et de gestion de la sécurisation foncière;  Animer et faciliter des cadres de réflexion et de concertation multi acteurs sur les bonnes pratiques en matière de sécurisation foncière ;  Elaboration des termes de référence, des dossiers d’appel d’offres, des plans de travail, des budgets et les rapports d’état d’avancement ( Agents des services technique de l’état et des collectivités, opérateurs privés)  Responsable des synergies d’action avec les Partenaires Techniques et Financiers (PTF), les projets / programmes et acteurs du foncier au niveau régional, national et sous régional ;  Conception des démarches inclusives et de plaidoiries pour la prise en compte des groupes vulnérables (femmes, migrants et jeunes) en matière d’accessibilité à la terre ;  Suivi de la production et de l’encodage des indicateurs de résultats sur le volet foncier;  Gestion et suivi des accords d’entité et conventions avec les institutions, les services étatiques et les collectivités.  Conception méthodologique et technique de la stratégie globale de mise en application de la loi 034-2009/AN portant régime foncier rural ;  Conception de la stratégie et coordination de la démarche de sécurisation foncière des investissements agro-pastoraux financés par le projet (bas-fonds, périmètres agricoles, zones de pâturage, etc…);  Coordination de la démarche de purge des droits fonciers et de l’installation des exploitants agricoles sur des périmètres aménagés.  Capitalisation des expériences de sécurisation foncière au niveau régional et national en lien avec les politiques agricoles ;  Gestion du partenariat avec la DGFOMR et transfert de compétences aux agents des services techniques déconcentrés (STD)  Assistance Technique aux Services Régionaux de Formation et de l’Organisation du Monde Rural (SRFOMR et SPFOMR) Réseau d’acteurs en interface  Homologues de l’Agence Française de développement (AFD)  Ministère en charge de l’Agriculture (Direction Générale du Foncier, de la Formation et de l’organisation du Monde Rural)  Ministère de l’Economie et des Finances (Direction Générale des Impôts (DGI))  Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation (Directions centrales concernées par le foncier)  Autorité de mise en valeur de la Vallée du Sourou (AMVS)  Association des Municipalités  27 Communes rurales  les OSC et ONG  Consultants indépendants et bureaux d’étude

  • 2012 - 2014
    Millenium Challenge Account (MCA-Burkina Faso) Projet Sécurisation Foncière / MCA-BF /

    Manager en gouvernance Foncière et en Développement local (Land and Local development Manager)

    Projet Sécurisation Foncière, / MCA-BF / : 59 934 615 $ US Objectif général: Contribuer à l’amélioration de la gouvernance des terres en vue de réduire les obstacles à la croissance économique, à la sauvegarde de l’environnement et à la préservation de la paix sociale. Objectif spécifique : Mettre en place les conditions qui assurent la sécurité et l’efficience dans le domaine de l’accès à la terre, en vue de contribuer à une augmentation de la productivité et de l’investissement dans les terres rurales. Les composantes : • C1 : Changement et communication en matière légale et procédurale : l’objectif de cette activité est de contribuer à l’amélioration et la diffusion du cadre législatif, règlementaire et juridique ainsi que des procédures et coûts qui incitent à la sécurisation foncière des différents acteurs; • C2 : Développement institutionnel et renforcement de capacités : le but poursuivi est de renforcer les capacités techniques et institutionnelles des services compétents en matière foncière à tous les niveaux du secteur public (national, régional, provincial et communal) en termes de qualité, d’accessibilité et d’efficacité pour la gestion foncière et le règlement des conflits fonciers. • C3 : Interventions foncières liées à des sites spécifiques : cette activité vise la clarification des droits fonciers, leur enregistrement et l’amélioration de la gestion participative du foncier dans les communes rurales. Mon rôle dans ce programme •  Réalisation des activités « Foncier » selon les exigences pertinentes de MCC (environnement, genre et inclusion sociale);  Contribution à l’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan Action pour l’Intégration du Genre dans la mise en œuvre des activités du projet ;  Contribution à l’amélioration du cadre règlementaire et institutionnel et de l’application des politiques de sécurisation foncière  Accompagnement de 47 communes rurales du Burkina Faso dans l'application de la loi 034/2009 portant régime foncier en milieu rural (mise en place et opérationnalisation des Services Foncier Rural)  Renforcement des capacités organisationnelles, techniques et opérationnelles des services domaniaux (RDPF ) et cadastraux au niveau provincial, régional et national ;  Mise en place des structures techniques d’opérationnalisation des textes et lois sur la sécurisation foncière en milieu rural ;  Gestion et suivi des accords d’entité et conventions avec les institutions, les services étatiques et les collectivités.  Gestion des contrats avec les firmes, consultants et fournisseurs de services;  Gestion de partenariat avec la Direction générale de la Formation et de l’Organisation du Monde Rural (DGFOMR) et transfert de compétences aux agents des services techniques déconcentrés de l’Etat (STD)  Conception (méthodologie et outils) et coordination du processus de bornage et d’immatriculation des périmètres irrigués de Di (2 240 Ha) et de 16 anciens périmètres irrigués de l'AMVS dans la vallée du Sourou (9 790 Ha) ;  Conception (méthodologie et outils) et coordination du processus de sécurisation des exploitants déplacés et réinstallés sur les périmètres irrigués à travers la délivrance des Titres Fonciers (TF) individuels à 1.400 exploitants (PAPs) et de Baux emphytéotiques (BE) individuels à 1.800 exploitants (PAPs et Non PAPs) ;  Coordination des opérations de purge des droits fonciers des exploitants affectés par le projet et à la formalisation de leurs droits de sécurisation foncière ;  Participation à la démarche de déplacement et de relocalisation des exploitants déplacés ;  Mise en place du dispositif de classement et d'archivages de 3.400 dossiers des demandeurs et des copies des titres fonciers et baux emphytéotiques délivrés ;  Suivi-Evaluation de la mise en place et supervision du processus de délivrance des attestations de possession foncière rurale (APFR)  Suivi-évaluation des indicateurs de performances du dispositif de sécurisation foncière des producteurs agricoles installés dans des périmètres aménages ;  Contribution à la mise en place de l’Observatoire National du Foncier au Burkina Faso Résultats obtenus: o Opérationnalisation des structures de gestion foncière (National et local), Renforcement des compétences des acteurs de la chaîne foncière ( national, régional et communal), o Création de Titre-mère de sécurisation du périmètre au nom de l’Etat; o Délivrance de baux emphytéotiques au profit des personnes affectées par le projet (PAPs) ; o Délivrance des Attestations de possession foncière, o Purge des droits et Indemnisation des PAPs, Réseau d’acteurs en interface •  Homologues du Millennium Challenge Corporation (MCC)  Ministères de l’agriculture, de la Justice, de l’Economie et des Finances, de l’Administration Territoriale et des droits de l’homme ;  Autorité de mise en valeur de la Vallée du Sourou (AMVS)  Association des Municipalités et 47 Communes rurales  les OSC ( ONG et Associations)  Consultants, prestataires

  • 2009 - 2012
    Programme de Renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile (PROS) Union Européenne (UE)

    Expert en Suivi-Evaluation / Responsable d’Antenne

    Programme de Renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile (PROS) : 15 M€ Objectif : améliorer la participation citoyenne à la lutte contre la pauvreté à travers (i) le renforcement des capacités des organisations de la société civile afin qu’elles jouent un meilleur rôle en tant que partenaire au développement local durable (ii) la consolidation du dialogue dans le cadre des politiques de lutte contre la pauvreté, la bonne gouvernance et la décentralisation mises en œuvre par le Gouvernement. Les résultats sont : R1 : Les compétences des OSC sont renforcées R2 : La concertation et le dialogue entre les OSCs et entre OSCs et acteurs de développement sont renforcés ; R3 : La visibilité des OSC et la bonne gouvernance sont accrues ; Mon rôle dans ce programme • Contribution à l’élaboration du manuel de Suivi-Evaluation du Programme, Cadre logique et matrice de suivi ; • Elaboration des indicateurs de suivi et de performances ; • Suivi et capitalisation des diagnostics organisationnels et institutionnels des OSC (ONG et Association) ; • Développement de plan de renforcement des capacités pour une veille citoyenne des OSC à travers la mise à disposition de subventions qui financent des cadres de réflexions qui sont force de proposition pour l’élaboration des lois et mesures administratives pour le changement de comportement; • Préparation et animation des sessions d’appels à projets au profit des ONG et Associations ; • Contribution à la mise en place des mécanismes pour l’identification des besoins en renforcement de capacités des OSC, en assurer la planification, suivre la mise en œuvre et en mesurer l’impact ; • Financement des projets retenus ; • Facilitation de la mise en réseaux et contribution à l’animation et à la capitalisation des échanges d’expériences entre les OSC y compris les ONGs. • Préparation et animation de douze (12) sessions de formation sur « les techniques d’élaboration de projets de renforcement de capacités selon les procédures de l’Union Européenne » au profit des OSC ; • Suivi-Evaluation de la mise en œuvre des projets à thématiques diverses sur la participation citoyenne à la bonne gouvernance, sécurité alimentaire et la résilience des populations, le changement climatique, la gestion des ressources naturelles, la décentralisation et le développement Local, etc…) • Assurance qualité des projets subventionnés et réalisés par les Organisations de la société civile : monitoring, évaluation, suivi des indicateurs ; • Faciliter le renseignement des indicateurs de performances et de changement obtenu sur des cibles définis ; • Suivi-évaluation, capitalisation et diffusion des bonnes pratiques en matière de veille citoyenne ; • Evaluation de l’impact des projets réalisés par les ONG et Associations • Modération de Cadres de concertations entre les Organisations de la Société Civile (OSC), les Services Techniques Déconcentrés, les Conseils Régionaux, les Communes et les projets / programmes de développement et les Autorités administratives (Gouverneurs, Hauts commissaires et Préfets). • Coordination et représentativité du projet à l’Ouest du Burkina Faso (antenne du projet) Résultats obtenus: o Les compétences des OSC renforcées, o La concertation et le dialogue entre les OSCs et entre OSCs et les acteurs de développement sont renforcés, o La visibilité des OSC et la bonne gouvernance sont accrues. o Plus de dix (10) projets de veille citoyenne sur plusieurs thèmes financés au profit des OSC, ONG et Populations locales Réseau d’acteurs en interface • Ministères de la Justice, de l’Economie et des Finances, de l’Administration Territoriale et des droits de l’homme ; • Association des Municipalités • SPONG • CN-OSC • PTF (Des ambassades)

  • 2005 - 2008
    Programme de Développement Local de l\'Ouest (PDL-O) Agence Française de Développement (AFD)

    Coordonnateur Provincial

    Objectif : Contribuer à la lutte contre la pauvreté par la promotion du développement local et la réduction des inégalités. Activités effectuées:  Conduite des diagnostics socio-économiques et institutionnels de base,  Mise en place des organes de gestion des subventions et formation technique des membres ;  Planification et réalisation des investissements structurants pour accroître la productivité économique ;  Elaboration des règles de gestion des subventions pour une efficacité des investissements durables,  Elaboration et suivi des plans de réalisation des investissements de micro-projets ;  La promotion de la responsabilisation des populations dans la mise en œuvre d’un développement local en cohérence avec la politique de Décentralisation ;  La conduite du plan de négociation et de gestion des espaces de production agricole dans les communes en lien avec les réflexions sur les politiques de sécurisation foncière en milieu rural ;  Elaboration des indicateurs de suivi des initiatives locales de croissance de la productivité Agricole ;  Evaluation des résultats des investissements sur les rendements de la productivité agricole dans les villages  Appuyer le renforcement des outils de suivi évaluation des investissements productifs agro-sylvo-pastoraux ;  Accompagnement des initiatives de gestion durable des terres  Supervision de l'aménagement de forêts communales et d’espaces de conservation des ressources naturelles ;  Négociation et aménagement des espaces pastoraux et des zones de réserves Résultats obtenus: o Planification, financement et réalisation de nombreux micro-projet de développement, o Mise en place et renforcement des compétences techniques des organes de gestion des subventions, o Reproductibilité et durabilité des bonnes pratiques.

  • 2003 - 2004
    Partenariat pour l’Amélioration de la Gestion des Ecosystèmes Naturels (PAGEN) Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) / Banque Mondiale

    Spécialiste en Renforcement des Capacités

    Partenariat pour l’Amélioration de la Gestion des Ecosystèmes Naturels (PAGEN) : Objectif global : Inversement des tendances de dégradation de la biodiversité dans la Forêt Classée et Réserve partielle de Faune de Comoé-Léraba R1: Le processus d’aménagement et de gestion concertée de l’espace et des ressources est engagé avec les acteurs ; R2: Les capacités opérationnelles des différentes structures et acteurs de gestion des ressources naturelles sont renforcés R3: L’administration et le suivi de l’UCF/CL permettent l’exécution efficace et dans les délais les activités Mon rôle dans ce programme •  Accompagnement des populations locales dans le processus de la structuration organisationnelle des producteurs (associations, groupements, etc.)  Accompagnement de la mise en place des structures de gestion des ressources naturelles (sylvo-fauniques ;  Appui à l’émergence et au renforcement des capacités de 2 Associations inter villageois de Gestion des Ressources Naturelles et de la Faune (AGEREF)  Elaboration et le suivi du plan de renforcement des capacités des organes de gestion des ressources naturelles (espaces sylvicoles) et évaluer leurs performances ;  Elaboration et diffusion des règles de gestion durable des ressources naturelles ;  Appuyer la mise en place des mécanismes de suivi des indicateurs des plans et stratégies de renforcement des capacités des structures locales en lien avec les politiques et programmes de gestion des ressources naturelles.  Appui-conseil, renforcement des capacités, coordination et supervision d’une équipe de 5 Agents/animateurs de développement qualifiés en gestion des écosystèmes naturels pour le transfert des compétences organisationnelles aux membres des organes de gestion des ressources naturelles,  La Conception des modules de formation, animation des sessions de formations à destination des responsables des associations de gestion des ressources naturelles et de la faune sur les thématiques d'organisation, de structuration et de fonctionnement  Réalisation des études anthropologiques des Trames Foncières sous emprises des pouvoirs coutumier

  • 2001 - 2003
    Programme d’Appui à l’Artisanat dans l’Ouest (PARTOU) Cooperation Autrichienne

    Conseiller en Développement Institutionnel

    Programme d’Appui à l’Artisanat dans l’Ouest (PARTOU) Mon rôle dans ce programme • • Conduite de diagnostics institutionnels et participatifs ; • Appui au processus de développement organisationnel des artisans et des organisations des producteurs • Exploration, plaidoiries et facilitation de la prise des mesures administratives et règlementaires en faveur de la promotion de la production et de la commercialisation des produits de l’artisanat ; • Appui-conseil en animation, communication et management associatif • Appui à l’émergence et au processus de mise en place et le renforcement des capacités en organisation associative de 25 OSPA (Organisations-Socio Professionnelles des Artisans), 1 GECA (Groupement d’Epargne et de Crédits d’Artisans) et leur Fédération • Appui à l’élaboration et à l’exécution de 6 Plans d’Appui et de Renforcement Institutionnel (PARI) ; • Appui à l’identification des contraintes et à la mise en œuvre de 27 micro-projets économiques des Unités de Production Artisanale (UPA) ; • Développement des relations de partenariats avec les Services Techniques Déconcentrés et administratifs ; • Elaboration et réalisation d’un plan de renforcement des capacités des artisans dans le domaine de la gestion des mutuelles d'épargne et de crédits • Accompagnement du processus de mise en place des Mutuelles d'Epargne et de Crédit des Artisans (MECA) • Elaborer des indicateurs de Suivi et de l’évaluation des performances des unités de productions artisanales ; Résultats obtenus: o Création d’une mutuelle d’épargne et de crédit des artisans (MECA) ; organisation des artisans en groupes de filière ; o Evaluation et diffusion de bonnes pratiques de gestion et de production dans des unités artisanales ; Réseau d’acteurs en interface: - Ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat - Ministère de l’économie et des finances - Ministère de l’administration territorial

  • 1997 - 2001
    Projet de Développement Rural Intégré / Agence Française de Développement (AFD)

    Conseiller en Développement Local

    Projet de Développement Rural Intégré / Houet-Kossi-Mouhoun ; Banwa-Bale-Tuy) Objectif : Renforcer les capacités des collectivités dans le choix stratégique des actions de développement local Mon rôle dans ce programme •  Réalisation et actualisation des études Socio-économiques et socio-foncières;  Animation du processus de structuration des instances de développement local;  Accompagnement et renforcement des capacités des Comités Villageois de Developpment (CVD) et du Comité Départemenatl de Suivi (CDS);  Participation à l’élaboration et à la mise en oeuvre des Plans Villageois de Développement (PVD) et de gestion de terroir ,et appui à la définition des zones à vocation différenciée (production agricole, mise en défend, élevage) en vue de prévenir les conflits entre producteurs;  Accompagnement des populations dans les réflexions d’organisation du terroir et de zonage des espaces de production (réflexion de gestion expérimentale du foncier);  Préparation et animation des ateliers de planification de Micro-Projets Villageois (MPV), accompagnement de l’Instruction et du montage des dossiers et suivi-évaluation des micro-projets;  Identification, conception et suivi de l'exécution des thèmes et modules de formation en organisation.